Retrogaming partie 1: arcademy

14 04 2015

borneEn français cette fois-ci! Cela faisait longtemps que je m’étais promis (à moi-même entre autres…) de blogguer sur le montage d’une borne d’arcade. Je n’ai bien sûr pas la prétention de tout couvrir, tant le nombre de solutions et de produits autour du Retro-gaming est important. J’en suis à ce jour à mon troisième montage sur cette thématique puisqu’en dehors du bartop Arcademy dont nous allons parler dans ce post j’ai également passé un peu de temps sur

  • la mini-borne Cupcade de Philipp Burgess à base de Raspberry Pi + MAME et disponible sur Adafruit.
  • le projet RetroPie qui lui aussi utilise un Pi et permet d’avoir entres autres une console NES sur sa télé très rapidement.

Ces deux derniers sont également de formidables projets, j’aurai l’occasion d’en reparler.

Pour en revenir au sujet du jour, Jérome Boulinguez via son site http://arcademy.fr propose un kit complet permettant de monter soi-même son bartop arcade. Comprenez borne d’arcade mi-hauteur,  complètement intégrée, à poser sur un meuble pour profiter de parties mémorables avec les amis… ou les enfants (qui adorent l’idée de jouer aux jeux de leur vieux papa).  A noter que Jérome a d’autres produits à son catalogue comme un flipper virtuel ou un mini-bartop – deux autres magnifiques réalisations.

Le kit bartop 2 joueurs vise à réutiliser un PC pour y faire tourner un certain nombre d’émulateurs dont MAME. Ré-utilisation éhontée du schéma du site puisqu’il est si bien fait:

kit-bartop-2-joueurs

Le kit propose l’ensemble des éléments bois pour monter la structure, toute la quincaillerie requise et pléthore d’options à commander directement ou encore à aller chercher dans son magasin de bricolage favori. La liste d’achat permet de se faire une idée et de comprendre ce qu’il faudra également se procurer en sus (comme par exemple les boutons et joysticks – ce qui permet un bon niveau de personnalisation). Là encore, tous les pointeurs nécessaires sont sur le site.

En dehors d’un documentation plus que complète, le site propose un ensemble de videos extrêmement détaillées qui font qu’il est difficile de se tromper. Sans revenir sur l’intégralité du montage, je vais vous partager mon expérience avec le kit Arcademy qui encore une fois est d’une grande qualité.

Comme Lord Raptor consacre un blog complet au sujet et revient sur l’ensemble des étapes du montage (voir son site: Le bartop du Raptor), je vais me limiter aux étapes qui m’ont parues nécessiter un peu plus d’attention et parfois proposer quelques idées.

Préparation des côtés de la bornes et du montant du control panel (étapes 1 à 3)

Rien de bien compliqué ici. Suivez bien les deux video d’Arcademy ainsi que les recommendations du Raptor ici et . +1 sur le commentaire “comprendre comment coller correctement (cccc) le vinyle”, c’est crucial.

Préparation du montant avec haut-parleurs (étape 4)

Une paire de Pioneer TS-G1032I achetée chez Feu Vert ou Norauto fait parfaitement l’affaire. Par ailleurs les grilles se découpent facilement. Idem ici, a priori pas moyen de se tromper en regardant bien les videos et les commentaires. Et bien si! Pour n’avoir pas fait attention, j’ai posé le vinyle du mauvais côté et ne m’en suis aperçu qu’après avoir découpé les ronds centraux… du coup trop larges. Après 10 bonnes minutes à maudire ma stupidité, j’ai trouvé une solution dont le rendu est en définitive aussi bon voire supérieur (à mon avis) au vinyle: j’ai “bombé” l’élément au spray, couleur zinc noir ferronnerie. Jugez plutôt:

IMAG0337

Attention aux vapeurs cependant, bien pulvériser la peinture dans un endroit aéré et laisser sécher 30 minutes à 1 heure pour être sûr. Pour l’assemblage de la pièce MBV, faire en effet bien attention à laisser un espace suffisant pour permettre l’installation de la vitre plus tard. Pour la découpe des grilles, le marquage au crayon-craie fonctionne très bien.

Préparation de l’élément bas (étapes 5 et 6)

RAS pour cette étape. Idem, consultez bien les videos sur le site.

Assemblage de l’ossature principale de la borne, assemblage du panneau arrière et du panneau du control panel à l’avant (étapes 7 à 17)

En complément des videos du site arcademy, les photos sur le blog de Raptor sont particulièrement utiles pour se rendre compte de ce que l’on veut obtenir. Quelques points d’attention sur la base de mon expérience:

1. Hélas on a très vite fait de visser un peu trop fort et quoique d’une manière générale la visserie fournie avec le kit soit parfaitement adaptée, il peut arriver que certaines vis soient un peu trop larges et qu’un coup de tournevis trop appliqué fissure le bois. Ce qui m’est arrivé dans le coin supérieur de la borne:

IMAG0340

Pour éviter cela, deux suggestions assez évidentes: a) toujours vérifier qu’une vis n’est pas trop large et au besoin la remplacer par une plus fine de longueur identique et b) procéder très doucement dès que l’on assemble des pièces de bois assez fines.

2. Les charnières ne s’alignent pas forcément au millimètre. Si ce n’est pas un problème dans l’absolu, il ne faut pas pour autant être surpris. Dans ce cas de figure, il convient de commencer par visser dans les trous les plus alignés et de procéder vers les moins alignés. Dans mon exemple j’ai commencé par les vis 3 et 4 et ai ensuite étendu vers la gauche et la droite.

IMAG0344b

3. Il n’existe pas de sachet plastique numéro 13 (ou 14 ou 15 – je ne me rappelle plus). Ce n’est pas un problème, juste une erreur d’etiquetage parfois – rien de grave mais ne soyez pas surpris.

4. Ainsi que le souligne Raptor dans son post, la pate de verrouillage du bloc porte arrière est juste impérative. Elle permettra de s’assurer que la porte ne s’ouvre pas inopinément, mettant en danger toute l’électronique une fois installée. Bon à savoir: lors du premier assemblage le verrouillage est lâche (voir ci-dessous), il convient alors de tordre légèrement la pate pour s’assurer d’un verrouillage solide.

IMAG0342

Montage du système de fixation et de positionnement du moniteur (étapes 18 à 20)

Vous trouverez sur le site d’arcademy une liste de moniteurs compatibles. J’ai pour ma part opté pour un HP L1904T d’occasion qui est parfaitement compatible, qui se démonte facilement et qui s’allume automatiquement. Le seul point d’attention porte sur les vis d’assemblage fournies dans le kit (celles destinées à être utilisées sur le système de fixation VESA du moniteur). Pour ce moniteur, elles sont trop longues, il m’a fallu les remplacer par des plus courtes, ce qui a été vite fait.

Préparation du cache contour de moniteur et Installation du moniteur sur la borne (étapes 21 et 22)

C’est le passage le plus délicat. Avant de vous lancer, faites attention également à bien avoir installé le joint qui servira à cacher le jour qui sinon laissera passer la lumière du marquee.

Le montage de l’écran et son centrage peuvent se révéler assez funky. Pour ma part j’ai procédé calmement par étape, en positionnant l’écran au maximum et en serrant les vis au fur et à mesure. Une fois cela fait, le positionnement en profondeur peut se préparer en retirant temporairement la vitre. Pas simple seul, mais jouable pour peu que l’on soit au calme.

Finalisation des côtés de la borne, du Control Panel et Pose des Baguettes du Marquee (étapes 23 et 24)

Pas grand-chose à ajouter par rapport aux commentaires de Raptor. Ah si, un truc: faites attention à la pose des baguettes du marquee. En particulier, le centrage avec le double-face. Car malheureusement dans mon cas j’ai raté mon centrage et en voulant repositionner la baguette le double-face (costaud!) a arraché une partie du plaquage bois:

IMAG0345

Autant dire que j’étais sérieusement furax de cette erreur. au final j’ai réussi à cacher plus ou moins la misère mais quel dommage…

Pour ce qui est des boutons et des joysticks, Jérome recommande smallcab comme fournisseur, j’ai suivi sa recommendation et je n’ai eu aucun problème, tout est arrivé parfaitement emballé. Pour mémoire la liste commandée (le tout pour un peu moins de 80€):

smallcab

Installation du Hardware PC (étape 25)

Là encore, allez regarder en détails la video disponible sur le site d’Arcademy ainsi que les commentaires sur le site de Raptor. Quelques remarques complémentaires:

1. Le peu de place à l’arrière du bartop vous contraindra peut-être (sans doute!) à opter pour un ventirad CPU “low profile”: dans mon cas j’ai choisi de remplacer un vieux Noctua par un Zalman qui remplit parfaitement son office. Idem pour la carte graphique, choix d’un low profile et fanless (pas besoin de sur-performances). Notez que les barettes de RAM avec dissipateur passent quand même (j’avais un doute avant le montage):

DSC00390

2. C’est aussi un bon moment pour tester et insérer un dongle WiFi (le TP-Link TL-WN725N à moins de 10€ sur amazon est parfait) A noter également l’achat d’un coude DVI (un coude VGA est fourni dans le kit Arcademy) pour cette carte (une Radeon). Idem, environ 10€ sur amazon pour un coude Lindy:

DSC00391

3. Pour fixer solidement l’alimentation (qui est assez lourde en position verticale) j’ai opté pour l’installation de 4 équerres plastiques au lieu de deux. Raptor a préféré installer une sangle, je trouve ma solution plus esthétique ^_^.

DSC00393

4. Notez également (si vous arrivez à voir) l’isolation des cables par gaine thermorétractable. J’ai choisi en fait de souder toutes les connexions et d’utiliser des gaines pour les isoler. Définitif mais plus efficace au final pour une question de longueur des cables. Pour les gaines, c’est aussi moins de 10€ les 100 gaines sur amazon (et ça sert toujours).

5. Si vous voulez vous faire plaisir avec la grille de ventilateur extérieur, assurez-vous de la prendre en 80mm… pas comme certains qui commandent un superbe modèle en 92mm…. !

Câblage du Control Panel (étape 26 – la dernière!)

Clairement la plus longue des étapes, afin de ne rien rater. Contrairement à ce que j’ai pu faire pour la partie électrique, j’ai choisi là de rester sur l’utilisation des cosses, les cables à cosses 4.8mm de smallcab étant impeccables (un seul regret, ne pas pouvoir choisir les couleurs, ce qui aurait aidé pour un cablage encore plus net)

Le résultat

Une fois l’intégralité montée, le système configuré (notamment via un excellent et très utile clavier sans fil Logitech K400), le résultat est à la hauteur de ce que j’avais imaginé (comparez avec le design prévu en tête de ce post grâce à l’outil de choix des couleurs sur le site d’arcademy – encore une trouvaille!!!). Un grand merci encore à Jérome pour la qualité de son design, sa disponibilité et son accueil, c’est un vrai plus – je sais qu’autour de moi d’autres songent à se lancer une fois vu le résultat!

DSC00389